ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’horreur aux Issers en Algérie

 
Un attentat suicide aux Issers dans le nord de l’Algérie a fait 43 morts et 45 blessés en majorité de civils dont certains complètement carbonisés.
mercredi 20 août 2008.

Attentat suicide aux Issers en Algérie. Un terroriste a foncé, hier vers 7h30, avec une camionnette bourrée d’explosifs sur l’Ecole supérieure de la Gendarmerie nationale des Issers, à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Alger, dans la wilaya de Boumerdès (nord de l’Algérie. Bilan provisoire : 43 morts parmi lesquels 42 civils et un gendarme et 45 blessés dont 32 civils et 13 gendarmes. L’écrasante majorité des victimes sont des jeunes licenciés et des ingénieurs venus pour participer à un concours d’entrée à cette école de formation d’officiers de la gendarmerie près de Boumerdès, au nord de l’Algérie. « Ils étaient au moins entre 70 et 80 jeunes qui étaient dans la file d’attente devant l’entrée principale quand le kamikaze a foncé sur eux à bord d’une Toyota Hilux », raconte un témoin oculaire à notre arrivée sur les lieux, près de quatre heures après l’ignoble acte.

Le ministre de l’Intérieur, Noureddine Zerhouni, qui était venu sur place, accompagné du commandant de la Gendarmerie nationale, le général-major Ahmed Bousteila, et du directeur général de la Protection civile, Mustapha El-Habiri, venait de quitter les lieux. Le ministre s’est entretenu, sur place, avec les familles dont les habitations ont été endommagées par l’attentat pour les rassurer de la prise en charge par l’Etat de toutes les victimes de cet acte terroriste. « L’Etat combattra inlassablement les éléments terroristes par ses forces de sécurité appuyées par les citoyens qui ont fait preuve de vigilance », a déclaré M. Zerhouni aux journalistes, assurant que « l’Etat poursuivra la lutte contre ces hordes criminelles jusqu’à leur élimination totale en Algérie ».

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant