ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Conseil de sécurité condamne les attentats en Algérie

 
Le conseil de sécurité de l’ONU ainsi que plusieurs pays amis de l’Algérie ont condamné les attentats terroristes commis aux Issers et à Bouira.
jeudi 21 août 2008.

Les attentats en Algérie condamnés par le monde. La Russie a condamné fermement l’attentat des Issers en Algérie, qui a fait au moins 43 morts mardi, dans un communiqué publié hier sur le site Internet du ministère des Affaires étrangères. « Tout en exprimant notre sincère compassion aux parents et aux proches des personnes tuées et blessées, nous condamnons fermement ces nouveaux crimes sanglants des terroristes », a déclaré le ministère. « Nous réitérons notre solidarité avec l’Algérie amie et notre soutien aux actions menées par son gouvernement pour éliminer les restes des organisations terroristes souterraines », a poursuivi le ministère. Le gouvernement espagnol a exprimé à l’Algérie sa solidarité et son « appui dans la lutte contre toutes les formes de terrorisme » à la suite de l’attentat perpétré mardi aux Issers, dans la wilaya de Boumerdès. Dans un communiqué du ministère espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération, le gouvernement espagnol « condamne avec toute la fermeté » cet attentat.

Par ailleurs, le président du Conseil des ministres italien, M. Silvio Berlusconi, a adressé un message au président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, dans lequel il lui a présenté ses « profondes condoléances pour les victimes du terrorisme ». M. Berlusconi a souligné dans son message que l’Italie « est aux côtés de l’Algérie dans la lutte contre toute forme de barbarie ». La Chine et le Japon ont aussi condamné l’attentat suicide ayant visé une école de gendarmerie. « Le gouvernement chinois condamne cette action terroriste », a déclaré le porte-parole des Affaires étrangères Qin Gang, en adressant les condoléances de la Chine et en assurant « les blessés et les familles des victimes de la solidarité » du gouvernement chinois. « Nous nous opposons à toute forme de terrorisme et soutenons le gouvernement algérien qui s’efforce de le combattre afin de sauvegarder la stabilité nationale », a-t-il ajouté lors d’un point presse régulier. Le gouvernement japonais s’est pour sa part déclaré « profondément choqué » par l’attentat. « Le terrorisme ne se justifie en aucune manière et le gouvernement japonais condamne fermement de tels actes de haine », a affirmé un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Enfin, il est à noter que le Conseil de sécurité de l’ONU a vigoureusement condamné l’attentat suicide de mardi aux Issers. Dans une déclaration, le Conseil qualifie l’attaque d’acte « terroriste honteux » et souligne la nécessité de poursuivre ses commanditaires et organisateurs devant la justice.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant