ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le HCI condamne le terrorisme en Algérie

 
Le Haut Conseil Islamique (HCI) a condamné les récents attentats commis en Algérie par les terroristes islamistes.
jeudi 21 août 2008.

Le HCI dénonce le terrorisme islamiste en Algérie. Le Haut Conseil Islamique et l’Association des Oulémas Musulmans ont innocenté l’Islam de la dernière recrudescence des actes de terrorisme en Algérie. Ces deux institutions ont réitéré leurs appels à ceux qui se sont égarés du Droit chemin pour retrouver leurs familles, leur peuple et leur patrie. Le Haut Conseil Islamique a indiqué, hier, dans un communiqué, que les derniers actes terroristes perpétrés à Tizi-Ouzou, Boumerdés, Skikda et Bouira, qui ont fait des victimes innocentes n’ont aucun rapport avec l’Islam et que l’Islam dénonce l’effusion du sang, le génocide et le mal. Cette institution a appelé les jeunes égarés à retrouver la raison et le droit chemin.

Dans le même cadre, le président du Haut Conseil Islamique, le Cheikh Bouamrane, a accusé certaines parties d’être responsable de l’instabilité en Algérie, suite aux explosions qui ont eu lieu aux Issers et à Bouira, faisant 55 morts et 87 blessés. Dans une déclaration qu’il a faite, hier, à la radio nationale, il a indiqué qu’ « après que l’Algérie ait bénéficié de la politique de la réconciliation nationale, certaines parties de l’intérieur et de l’extérieur du pays, tentent de perturber cette politique par ces attentats ». Il a expliqué que ces parties « manipulent les jeunes égarés pour exécuter leurs plans ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar