ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie déplore le coup d’Etat en Mauritanie

 
L’Algérie estime que le coup d’Etat en Mauritanie est anticonstitutionnel et contraire aux règles démocratiques.
samedi 23 août 2008.

L'Algérie rejette le coup d'Etat en Mauritanie. L’Algérie a réitéré sa position en refusant le mouvement issu du coup d’état effectué le 6 Août de l’année en cours, et qui a fait chuter le président Mohamed Sidi Ould Cheikh Abdallahi, invoquant le légitimité constitutionnelle et le respect des règlements de l’Union Africaine refusant tout changement de pouvoir par la force. Dans cette rencontre, entre Monsieur Abdelaziz Belkhadem, Ministre d’état et représentant personnel du Président de la république, et le leader Islamique Mauritanien Mohamed Ghoulam Ould El Hadj Cheikh, vice président du rassemblement national pour la reforme et le développement « Continuité », participant du Front national pour la défense de la démocratie en Mauritanie. Ould El Hadj Cheikh a déclaré, juste après sa rencontre avec Belkhadem à la présidence, qu’il présente ses remerciements, au nom du front national pour la défense de la démocratie en Mauritanie, à l’Algérie pour son refus du coup d’état, le considérant en désaccord avec la légitimité et la volonté du peuple Mauritanien.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar