ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les Américains s’inquiètent de l’insécurité en Algérie

 
Les ressortissants américains en Algérie sont invités à une plus grande vigilance par leur ambassade à Alger qui déplore la dégradation de la situation sécuritaire.
dimanche 24 août 2008.

L'insécurité en Algérie inquiète les Américains. L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Algérie a, dans un communiqué, le deuxième du genre en cinq jours, mis en garde ses citoyens de se rendre en Algérie, considérant que « les menaces terroristes demeurent toujours un danger sur la situation sécuritaire », notamment après le nombre d’attaques sanguinaires enregistré la semaine passée. Le communiqué « de mise en garde » publié par le secrétariat d’Etat des affaires étrangères Américaines, a indiqué que cette dernière met en garde ses ressortissants de se rendre en Algérie, notamment en Kabylie, à cause de la menace terroriste qui y règne, après les attaques perpétrées aux Issers, à Zemmouri et à Bouira, les affaires étrangères Américaines, dans son communiqué, considère que les attaques terroristes « s’accentuent et se perpétuent ».

Le nouveau communiqué montre que Washington s’intéresse davantage à la situation sécuritaire en Algérie, à l’image de la succession des communiqués de mise en garde, contrairement au passé, où elle publiait de simples communiqués semestriels. Il ne s’agit pas uniquement de l’Algérie, mais aussi tous les pays qui connaissent une instabilité sur le plan sécuritaire, tel que le Kenya. L’ambassade a appelé les fonctionnaires de la représentation diplomatique à diminuer leurs mouvements, notamment en dehors de la capitale, et si cela est nécessaire, ça doit être fait en coordination avec le bureau de l’ambassade chargé de la sécurité régionale. L’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en Algérie a appelé ses ressortissants, résidants ou présents pour affaires, à respecter les instructions et à changer les heures de leurs déplacements quotidiens et ne pas se déplacer en dehors des zones urbaines.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar