ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie dévoile son expérience contre la désertification

 
L’Algérie a présenté son expérience dans la lutte contre la désertification à l’Exposition internationale 2008 sur l’eau et le développement durable organisée en Espagne.
lundi 25 août 2008.

L'Algérie présente son expérience contre la désertification. Cette exposition se tient à Saragosse (Espagne) du 14 juin au 14 septembre. Le directeur général des forêts, Abdelmalek Titah, qui représentant l’Algérie à cette exposition, a ainsi évoqué lors d’une conférence de presse l’expérience du Barrage vert lancé dans les années 1970 et le grand projet initié en 2000 de reforestation de 1,245 million d’hectares. Quelque 350.000 hectares ont été reboisés jusqu’à maintenant dans le cadre de ce dernier projet, a-t-il indiqué. La DG des forêts a aussi souligné l’importance de la coopération algéroespagnole notamment dans le cadre de la lutte contre la désertification et dans celui de la lutte contre les feux de forêts. De son côté, le commissaire de l’Algérie à l’Exposition de Saragosse, Mohamed Bensalem, a expliqué aux journalistes les principaux axes sur lesquels s’appuie la participation algérienne dans ce grand rendez-vous international.

Il s’agit, a-t-il dit, de présenter l’"héritage civilisationnel à travers la mise en valeur des systèmes traditionnels d’irrigation, en particulier la foggara, et l’effort gigantesque de développement lancé par l’Algérie pour gagner la bataille de l’eau avec notamment le méga projet de transfert d’eau In Salah-Tamanrasset", dans le grand sud algérien, sur une distance de 750 km. Par ailleurs, le pavillon de l’Algérie a accueilli samedi Willy Claes, ministre d’Etat du royaume de Belgique, et son épouse, accompagnés d’une délégation de 34 personnalités, parmi lesquelles un député et des hommes d’affaires. La délégation belge a montré de l’admiration pour le pavillon algérien, en particulier sa concordance avec le thème de l’exposition : "Eau et développement durable". Willy Claes a formé le voeu que l’Union européenne "redécouvre l’Algérie et développe avec elle des relations économiques et politiques durables".

Par Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Courrier d’Algérie