ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La pâtisserie orientale pendant le ramadhan en Algérie

 
L’activité de la pâtisserie orientale pendant le mois de ramadhan en Algérie sera assurée par près de 3000 commerçants.
mercredi 27 août 2008.

La pâtisserie orientale et le ramadhan en Algérie. Jusqu’au 15 août en cours, 2840 commerçants au total, sont inscrits au registre de commerce dans l’activité pâtisserie orientale en Algérie. Un nombre jugé insuffisant qui laisse ainsi place à la profusion de commerçants illicites « pour faire face » à la demande accrue en sucrerie, genre Zlabia dont raffolent nos compatriotes, particulièrement durant le mois de Ramadhan, et qui trouvent en ce créneau un bon moyen d’arrondir leurs fins de mois où les dépenses sont également conséquentes. A chaque approche du mois sacré du Ramadhan, l’activité officiellement appelée « Pâtisserie orientale », qui intègre le commerce de la Zlabia et du Qalb Ellouz connaît une effervescence des plus électriques. C’est aussi la période propice pour le foisonnement de vendeurs illicites et de « nouveaux commerçants » exerçant parfois à même le trottoir. Un « décor » des plus complexes qui intrigue et le citoyen lambda et les services de contrôle qui ne savent plus à quel saint se vouer, tant leur nombre, trop en deçà des « normes », est disproportionnellement « dispatché » sur le terrain. 3800 contrôleurs seulement sont mobilisés pour un total de 1.200.000 commerçants.

Le ministère du Commerce, a, comme à l’accoutumée décidé de réglementer l’activité pâtisserie orientale en Algérie prévision du mois de ramadhan. Il n’en demeure pas moins que la demande en pâtisserie orientale triple, voire quadruple en ce mois « sucré ». Dans un document qui nous a été transmis par le Centre national du registre de commerce (CNRC), un total de 2840 commerçants « légaux » ont opté pour cette activité à travers le territoire national. C’est la wilaya de Annaba avec un total de 243 commerçants inscrits dont 6 depuis juin dernier qui vient en tête, talonnée de près par Constantine (192), Sidi Bel Abbes (163) et Alger (161) alors que la wilaya d’Illizi ne compte que 2 commerçants exerçant dans ce secteur. Il ressort également dans ces données statistiques toutes récentes que seulement 53 nouvelles inscriptions ont été enregistrées pour cette activité depuis mai dernier dont 7 répertoriées dans la rubrique changement d’activité.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Courrier d’Algérie