ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le RND défend la réconciliation en Algérie

 
Le RND a réitéré son soutien à la réconciliation en Algérie et à la politique du président Abdelaziz Bouteflika.
samedi 30 août 2008.

Le RND s'exprime sur la réconciliation en Algérie. Le Rassemblement national démocratique (RND) réitère son appui à la politique de réconciliation nationale en Algérie, soulignant qu’une éventuelle déviation par rapport à celle-ci serait fatale au pays et profiterait plutôt au terrorisme. Lors d’une réunion de son bureau national, présidée ce week-end à Alger par le secrétaire général du parti, Ahmed Ouyahia, le RND renforce ainsi sa position de partie clé dans la poursuite de la politique de réconciliation nationale, tout en saluant l’effort consenti par les forces de sécurité sur le terrain. « Le RND condamne avec fermeté les lâches crimes terroristes commis une nouvelle fois contre notre peuple », indique le parti du chef du gouvernement dans un communiqué rendu public. Signé par Ahmed Ouyahia, le document salue l’engagement des forces de sécurité dans la lutte antiterroriste, sans omettre de rendre hommage aux Patriotes.

M. Chihab Seddik, secrétaire général de la fédération RND d’Alger, avait parlé, mercredi, d’injustice envers cette catégorie de citoyens, tout en demandant leur réhabilitation. Considéré comme le numéro deux du parti, Chihab Seddik, par ailleurs vice-président de l’APN, intervenait lors de l’ouverture des travaux de la réunion ordinaire et organique du conseil de wilaya, tenue à Alger. Il a beaucoup insisté sur les mécanismes d’application de la charte pour la paix et la réconciliation nationale en Algérie qui font « malheureusement défaut », selon l’orateur. Sans remettre en cause la charte, le responsable du RND a critiqué son application qui serait, selon lui, source d’injustice dans la plupart des cas recensés.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant