ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La rentrée universitaire en Algérie le 4 octobre

 
Rachid Harraoubia s'exprime sur la rentrée universitaire en Algérie. La rentrée universitaire en Algérie est prévue pour le samedi 4 octobre selon le ministre Rachid Harraoubia.
mardi 9 septembre 2008.

Toutes les mesures ont été prises pour assurer le déroulement de la rentrée universitaire 2008-2009 en Algérie, fixée pour le 4 octobre, dans les meilleures conditions possibles, a assuré, lundi à Alger, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Rachid Harraoubia. Le ministre a indiqué, lors d’une rencontre avec les chefs d’établissements universitaires, que "toutes les conditions sont réunies" pour une "meilleure prise en charge" des étudiants algériens, aussi bien pour l’aspect pédagogique que pour l’hébergement, la restauration et le transport. Il a fait état de la disponibilité, au titre de la prochaine rentrée universitaire en Algérie, de 114.000 nouvelles places pédagogiques, et de près de 83.000 nouveaux lits portant ainsi le nombre total à 460.000 lits. Qualifiant ce chiffre d’"acquis qualitatif", le ministre a fait remarquer que cela a été rendu possible "grâce aux efforts consentis par l’Etat et les différents acteurs du secteur".

Concernant l’encadrement, près de 6.000 nouveaux postes budgétaires pour le recrutement de maîtres-assistants et 7.000 postes de formation en magister ont été ouverts cette année. D’autre part, quelque 420 bourses de formation au profit des maîtres-assistants et chargés de cours pour finalisation de la thèse de doctorat et 100 bourses aux majors de graduation sélectionnés par voie de concours national, seront octroyées. Au sujet de l’orientation des étudiants vers les différentes filières universitaires en Algérie, le ministre a assuré que le choix "a été respecté sur la base de critères clairement définis", même si, a-t-il dit, "les chiffres varient d’une région à l’autre". "Nous avons été justes et équitables avec l’ensemble des étudiants car nous n’avons aucun intérêt à favoriser X ou Y et je pense qu’on ne peut pas aller au-delà de cette transparence", a-t-il soutenu.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après APS