ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le coût du permis de conduire en Algérie

 
Le coût du permis de conduire en Algérie subit des hausses illégales alors qu’il devrait pas dépasser 10000 DA.
lundi 15 septembre 2008.

Le permis de conduire en Algérie. L’augmentation du coût du permis de conduire en Algérie n’entrera pas en vigueur ce mois-ci car le projet de loi relatif au code de la route n’a pas été inclus dans la liste des projets de lois qui seront débattus et votés durant la session d’automne du parlement. Le coût du permis de conduire ne dépassera pas par conséquent les dix mille dinars. Selon nos sources, le projet de loi inhérent au code de la route ne figure pas sur la liste des projets de loi transmis par le gouvernement au bureau de l’Assemblée Populaire Nationale, ce qui veut dire que les augmentations appliquées par les auto-écoles sont illégales car ne s’appuyant sur aucun texte de loi.

Les cours d’apprentissage pour l’obtention du permis de conduire sont dispensés récemment en contrepartie de 18 mille à 20 mille dinars alors que le coût ne doit pas dépasser légalement les 10 mille dinars. Depuis que le sujet de la révision du coût du permis de conduire en Algérie a été évoqué, toutes les auto-écoles ont recouru à l’augmentation de leurs tarifs arguant de l’amélioration des prestations, sans qu’un nouveau code ne soit pour autant adopté. Les auto-écoles ont par ailleurs été prises d’assaut ces derniers mois après la circulation d’une information faisant état d’un coût de 30 mille dinars pour l’obtention du permis de conduire. De nombreux candidats ont préféré déposer leurs dossiers avant que l’augmentation n’entre en vigueur, alors qu’en réalité, la hausse est tributaire de la promulgation d’un nouveau code de la route fixant l’activité des auto-écoles. En effet, l’augmentation du coût ne se fait pas sans contrepartie puisque la prestation doit aussi être revue.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Echorouk