ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le roi du Maroc veut récupérer le CMA

 
Le roi Mohamed VI du Maroc aurait voulu récupérer le Congrès mondial amazigh (CMA) selon l’ancien président du CMA Rachid Raha.
lundi 22 septembre 2008.

Rachid Raha accuse le roi du Maroc. Une grande polémique s’installe au Congrès mondial amazigh (CMA), sur la tenue des 5e Assises. Scission où divergences d’approches stratégiques, le CMA vit une crise de leader, les partisans de l’actuel président Belkacem Lounès favorables à la tenue du congrès à Meknès au Maroc démarchent pour réaliser cet objectif avec l’accord tacite des autorités royales marocaines. Une autre tendance, s’appuyant sur les règles statutaires du CMA, dont Rachid Raha veulent coûte que coûte voir les assises se tenir en Kabylie, qui recèle toutes les commodités pour pareille manifestation. L’enjeu se focalise autour du poste de président du CMA, entre ceux qui cherchent la perenité et ceux militant pour l’alternance.

Dans une interview accordée à "La Dépêche de Kabylie", Rachid Raha a affirmé que "le congrès du CMA se tiendra en octobre 2008 à Tizi-Ouzou en Kabylie. Cette décision est prise suite à une large concertation des membres du CMA. Le CMA n’a reçu aucune notification d’interdiction ou d’autorisation de cette manifestation par les autorités algériennes." Sur la tenue d’un congrès-bis en pleine préparation à Meknès au Maroc, l’ancien président du CMA, Rachid Raha a ajouté : "Nous ne reconnaissons nullement ce qui se trame pour déplacer le congrès à Meknes, il s’agit de démarches illicites et anti-statutaires. Le président du CMA, Belkacem Lounès, n’a pas la prérogative de décider unilatéralement et seul, il a la fonction d’exécuter des décisions du Conseil fédéral du CMA. Lors du Conseil fédéral tenu par le CMA à Meknès au Maroc, la résolution retenue consiste en la tenue des 5e assises du Congrès en Kabylie quoi qu’il en coûte."

Synthèse de Samir, www.algeire-dz.com
D’après La Dépêche de Kabylie