ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les salaires des députés en Algérie jugés choquants

 
Le triplement des salaires des députés en Algérie qui représentent plus de 25 fois le salaire minimum a choqué beaucoup d’Algériens qui dénoncent une énième injustice.
lundi 29 septembre 2008.

Hausse des salaires des députés en Algérie. Au moment où des millions d’Algériens se disent choqués par le triplement des salaires des députés en Algérie, le sénateur Mohamed Khodja a défendu les dernières augmentations les considérant comme une évolution naturelle de la politique nationale des salaires qui a touché toutes les catégories. L’intervenant a désapprouvé la campagne qui a visé les députés. Mohamed Khodja a précisé que les salaires des députés en Algérie sont classés parmi les cinq derniers au monde en soulignant que le salaire d’un député mauritanien, tunisien, marocain ou libyen est de loin meilleur que celui du député algérien et ceci malgré les ressources dont dispose l’Algérie. Le sénateur a ajouté qu’il était illogique que les cadres supérieurs de l’état bénéficient d’augmentations à plusieurs reprises au moment où les salaires des députés restent inchangés depuis la promulgation de la loi relative au membre du parlement en 2001. Les propos du sénateur Mohamed Khodja en disent long sur l’incompétence et la grande maîtrise du mensonge de beaucoup d’hommes politiques algériens. Mohamed Khodja ment lorsqu’il prétend que les salaires des députés algériens sont parmi les plus faibles au monde. Au contraire, l’Algérie est l’un des rares pays au monde où le salaire d’un député représente plus de 25 fois le salaire minimum (SMIC) qui est de 12000 DA.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com