ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie remplace les avions MiG par des Sukhoi

 
L’Algérie a demandé à la Russie de remplacer les avions MiG-29 jugés défectueux par des chasseurs Sukhoi Su-30MKI.
samedi 4 octobre 2008.

L'Algérie, les MiG-29 et les Sukhoi. L’Algérie et la Russie n’ont pas encore résolu leur différend au sujet des avions de combat MiG 29 défectueux, et ce huit mois après la décision algérienne de les renvoyer en Russie. C’est ce qu’a fait savoir hier Alexei Fyodorov, le président directeur général du consortium de l’industrie aéronautique unifiée de Russie, (UAC) qui a précisé que le ministère russe de la défense n’a pas encore approuvé la demande algérienne transmise en février dernier à Moscou de remplacer les 14 appareils incriminés, par des Sukhoi SU-30MKI, « Nous n’avons pas été officiellement destinataires du nouveau contrat finalisé avec l’Algérie. Nous espérons que le ministère russe de la Défense prendra une décision finale prochainement », a déclaré le nouveau patron de l’UAC. L’approbation et l’exécution du contrat sous sa nouvelle forme sont tributaires du bon vouloir des militaires russes, compte tenu du fait qu’aucun appareil de la commande supplémentaire de l’Algérie ne figure sur le carnet de commandes des unités de montages de MiG ou d’Irkout, constructeur des Sukhoi.

Les modèles MiG-29 SMT destinés à l’exportation sont construits à l’usine MAPO de Moscou et à celle de Nijni Novgorod (ville industrielle située à 600 km au sud de Moscou), tandis que l’équipement optique-électronique est fabriqué dans l’usine russe d’optique et de mécanique dans l’Oural (centre de la Russie). Depuis la conclusion du contrat militaire de mars 2006, l’Algérie a reçu six avions MiG seulement sur un total de 34 appareils de ce modèle. Les appareils de qualité inférieure, découverts par une commission du ministère algérien de la Défense, devaient être renvoyés à Moscou, en avril dernier, pour rejoindre les escadrons de l’armée de l’air russe après de nouveaux essais. Pour remplacer les 14 MiG-29SMT défectueux, l’Algérie avait commandé en échange 6 avions chasseurs bombardiers Sukhoi Su-30MKI. L’Algérie avait transmis à l’agence étatique russe d’exportation d’armes Rosoboronexport une demande de livraison d’un lot supplémentaire d’avions Su-30MKI qui remplaceront les avions « refoulés ».

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant