ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les inondations de Ghardaïa en Algérie coûteront cher à l’Etat

 
Les inondations qui ont touché la ville de Ghardaïa en Algérie ont causé des dégâts matériels estimés à plusieurs milliards de dinars.
mercredi 8 octobre 2008.

Les inondations de Ghardaïa en Algérie. Le bilan des inondations des récentes intempéries à Ghardaïa en Algéire est passé à 34 morts et 89 blessés, dont 3 demeurent à l’hôpital ainsi qu’un disparu, a annoncé hier à Alger M. Ahmed Ouyahia, chef du gouvernement, qui a présidé un conseil du gouvernement à ce sujet. Ainsi, neuf communes de la wilaya touchées par les inondations ont été déclarées zones sinistrées par le conseil du gouvernement. Les dégâts enregistrés dans les infrastructures sont estimés à plusieurs milliards de dinars, selon Ahmed Ouyahia lors de la rencontre avec la presse. L’Etat prendra en charge les pertes, a-t-il ajouté, tout en réitérant la nécessité de contracter une assurance car « l’embellie financière d’aujourd’hui pourrait être passagère ».

Le conférencier a fait le point de la situation qui, dit-il, connaît une avancée dans de bonnes conditions. Ainsi, 756 familles sinistrées à à Ghardaïa en Algéire ont été mises à l’abri, notamment dans des salles de sport. Pour déterminer le nombre de familles sans toit, un recensement est en cours, selon l’orateur qui a fait part de la réparation totale des réseaux de l’eau potable, de l’électricité et du gaz pour la plupart des foyers touchés, ainsi que 80 % des lignes téléphoniques. Le chef du gouvernement a reconnu la difficulté de la situation engendrée par la force des eaux ainsi que l’anarchie dans l’urbanisation. Pour mieux communiquer, un numéro vert devra être mis en service dès aujourd’hui.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant