ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’intégration des universitaires en Algérie

 
Le processus d’intégration des diplômés universitaires en Algérie a concerné 23000 personnes depuis le mois de juin.
mardi 14 octobre 2008.

Les universitaires en Algérie. Depuis juin dernier, date du lancement officiel du nouveau plan d’action pour la promotion de l’emploi et de la lutte contre le chômage en Algérie, 23 000 universitaires ont été intégrés au sein des entreprises économiques algériennes. C’est ce qu’a déclaré hier sur les ondes de la Chaîne II, M. Saïd Annane, directeur général de l’emploi au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale. Durant la même période, 1 000 projets en moyenne sont créés par mois en Algérie avec un accompagnement assuré par l’ANSEJ pour les initiateurs. Le responsable a fait part de plus de 78 000 placements effectués par l’Agence nationale de l’emploi (ANEM) au premier semestre de 2008. L’ANEM a été destinataire de plus de 672 000 demandes d’emploi contre moins de 70 000 durant les années précédentes.

Les offres d’emploi déposées au niveau de l’ANEM ont également augmenté durant les premiers six mois de l’année pour atteindre plus de 106 000 alors que leur nombre ne dépassait pas 20 000 par an il y’a quelques années. Cette évolution, due à la dynamique économique que connaît l’Algérie, selon l’invité de la radio qui a rappelé la baisse significative du taux de chômage, est marquée également par la consécration par l’Etat de 60 milliards de DA en 2008 pour lutter contre le chômage. Par ailleurs, le DG de l’emploi a estimé que la dynamique économique et le lancement de grands projets ainsi que le manque de main-d’œuvre qualifiée dans certaines spécialités en Algérie a nécessité la venue de travailleurs étrangers en Algérie qui sont au nombre de 50 000 et dont le nombre pourrait augmenter dans les années à venir.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant