ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’ambassade de France en Algérie promet des visas sous 10 jours

 
L’ambassade de France en Algérie s’est engagée à améliorer le traitement des demandes de visas pour réduire la durée d’attente à 10 jours.
mercredi 22 octobre 2008.

L'ambassade de France en Algérie et les visas. Depuis le début de cette année, le consulat général de France à Alger a enregistré 120 000 demandes de visa, a déclaré M. Francis Heude, consul général de France en Algérie, lors de la présentation, hier, de la nouvelle organisation de demande de visa : VisasFrance. Par ailleurs, en 2007, sur les 200 000 demandes de visa, 150 000 ont été accordées. Une tendance que le consul général a estimé similaire pour l’année en cours. Cette nouvelle organisation, a précisé le diplomate français, vise à « faciliter la procédure de demande de visa et non l’allégement ». Au cours de son allocution introductive, M. Heude a noté que l’objectif est de « mieux accueillir les demandeurs de visa, de les aider à consulter et à suivre leur dossier et de permettre un traitement des demandes dans des délais restreints ». Parmi les nouveautés de ce procédé, l’enregistrement et la prise de rendez-vous pour le dépôt de dossier de visa par Internet (www.dz.visasfrance.org) ou par téléphone (021 798800). Par ailleurs, le dépôt du dossier doit se faire par le demandeur au siège de VisasFrance, situé au 9, rue Manaâ-Lakhdar à Ben Aknoun.

Grâce à VisasFrance, le délai de traitement du dossier est réduit au tiers. « Avant la mise en place de ce système, le délai moyen de traitement d’un dossier était de 30 jours, aujourd’hui il ne dépasse pas 10 jours », a encore dit le consul général de France. Depuis le lancement de cette nouvelle procédure, soit le 28 septembre dernier, les 130 travailleurs de ce centre traitent entre 450 et 600 dossiers par jour. A ce sujet, le consul général a précisé que depuis cette date plus de 5 000 dossiers ont été étudiés. Quant au centre d’appel téléphonique, il reçoit quotidiennement en moyenne 350 appels. Il a été aussi signalé que le tiers des rendez-vous de dépôt de dossier sont pris par téléphone. M. Heude a mis l’accent également sur l’aspect technique du centre. « Nous offrons une prestation technique. Nous n’avons aucun droit d’attribuer ou de refuser un visa. Cela ressort des prérogatives du consulat général de France à Alger ». Toutefois, en cas de refus de la demande, l’orateur a tenu à assurer les demandeurs qu’une voie de recours est possible. « Nous pouvons réanalyser le dossier avec le rajout de nouvelles pièces. » Il est important aussi de préciser que ce service est ouvert pour les résidents des wilayas suivantes : Aïn Defla, Alger, Bordj Bou Arréridj, Béjaïa, Boumerdès, Djelfa, El-Oued, Ghardaïa, Illizi, Laghouat, Médéa, Msila, Ouaragla, Tamanrasset, Tipasa et Tizi Ouzou.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Le Jeune Indépendant