ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les routes d’Algérie ont tué 1600 Algériens en six mois

 
Les accidents de la route en Algérie ont causé la mort de 1600 personnes et des blessures à plus de 20000 autres Algériens en six mois.
dimanche 26 octobre 2008.

Un accident de la route en Algérie. Les responsables d’auto-écoles en Algérie ont appelé le gouvernement à condamner les chauffeurs qui ont commis des infractions provoquant des accidents mortels ou le retrait définitif des permis de conduire. Ces responsables d’autoécoles, estimés à 3700 à travers l’Algérie, ont débattu, hier, des questions de la profession. Ils se sont basés dans leur étude sur les rapports des services de sécurité et des services administratifs spécialisés dans l’organisation de la circulation, qui ont affirmé qu’il y a eu près de 11336 accidents de la circulation au cours du premier semestre de 2008, faisant 1600 morts et plus de 20 mille blessés.

Dans ce bilan, l’Algérie a été classée quatrième à l’échelle mondiale et première à l’échelle Maghrébine en terme d’accidents de la circulation. Ces rapports indiquent également que les nouveaux conducteurs sont derrières un taux considérable de ces accidents, suite au non respect du code de la route et aux dépassements et à cause d’autres fautes que toutes les études ont prouvé leur rapport avec la faiblesse de formation qu’ils ont reçue. Ce document montre également l’échec du Code de la route en vigueur en Algérie, notamment dans le volet relatif aux peines, par le non respect du volume horaire des leçons théoriques et pratiques, en plus des dépassements enregistrés dans l’obtention des permis de conduire, qui sont parfois vendus sans que les postulants n’assistent même pas à une heure de formation dans les auto-écoles.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar