ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’amiante tue en Algérie

 
L’amianté a causé la mort de sept employés à Oran en Algérie selon les autorités sanitaires.
mercredi 29 octobre 2008.

L'amiante fait des morts en Algérie. Une quarantaine d’employés du centre sanitaire Ibn Rochd, affilié à l’Etablissement Public de la Santé de Proximité de Seddikia à l’Est d’Oran en Algérie, fermé depuis 9 mois, pour des raisons relatives à l’existence d’amiante, vivent dans un état psychique dramatique et craignent d’être atteints de cancer. Une crainte justifiée lorsqu’on sait que neuf de leurs collègues sont morts de cela. Rencontrés, hier, par la rédaction d’El Khabar, en présence d’une autre victime, dentiste, qui suit actuellement une chimiothérapie pour un Cancer du colon, ces derniers ont expliqué la maladie de leur collègue par la grande période qu’il a passée dans un endroit où d’importante quantité d’amiante existaient.

On a senti près de ces employés une peur d’avoir le même sort que celui de leur collègue. Chacun de ces derniers attend son tour pour rattraper cette tumeur, après avoir passé par le service de radiologie au niveau de la médecine de travail à l’hôpital d’Oran et découvert qu’ils ont les mêmes symptômes. La crainte de ces derniers s’est aggravée suite au décès de trois de leurs collègues après avoir manifestaient les mêmes symptômes. En somme, deux médecins, deux infirmiers, deux femmes de ménage et un gardien sont atteints par cette maladie. Ces derniers ont indiqué qu’après le décès de la dernière victime, la Direction de la Santé a ordonné la fermeture de ce centre, suite à deux rapports établi par le laboratoire d’analyses « Afaq Contrôle », qui a affirmé que l’échantillon d’amiante relevé du centre médicale en question pourrait constituer un risque pour la santé des employés.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar