ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie veut s’investir dans l’Union pour la Méditerranée

 
L’Algérie s’est dite prête à participer activement à la mise en oeuvre concrète des projets de l’Union pour la Méditerranée.
jeudi 6 novembre 2008.

L'Algérie et l'Union pour la Méditerranée. L’Algérie a annoncé qu’elle ne s’opposait pas à l’idée de création d’un secrétariat Général provisoire pour l’Union pour la Méditerranée et de désigner son Secrétaire Général Adjoint en prévision de son élargissement d’ici deux ans. Le Ministre des Affaires Etrangère de l’Algérie, M. Mourad Medelci a proposé la création d’organismes qui seront chargés de trouver des sources de financement pour les projets introduits dans l’agenda de l’Union pour la Méditerranée. Il a indiqué, dans une conférence de presse qu’il a animée, hier, à Marseille, après la réunion des ministres des Affaires Etrangères de l’Union pour la Méditerranée, que l’Algérie est pour le principe d’établissement d’un Secrétariat Général provisoire de l’Union pour la Méditerranée, et qu’elle appelle à étudier cette question avec « dynamisme ». Il a également indiqué que la question de l’élargissement du secrétariat Général sera soulevée dans une année ou deux.

Dans ce cadre, l’agence Algérie Presse Services, APS, a rapporté du ministre des Affaires Etrangères algérien, que l’Algérie a prouvé qu’elle est un élément efficace dans les projets introduits dans le plan d’action de l’UPM et qu’elle a été la première à prendre l’initiative de proposer des projets, même avant la rencontre du 13 juillet dernier à Paris, qui a permis la création de l’UPM par les chefs d’Etats des pays de la Méditerranée. Pour ce qui est de la lutte contre la pollution dans le bassin de la méditerranée, M. Medelci a ajouté que la compagnie algérienne Sonatrach a créé, il y des années, une entreprise chargée d’intervenir dans le cas de pollution, pas uniquement près des côtes algériennes mais sur l’ensemble du bassin méditerranéen. Il a indiqué que la réalisation de certains projets a avancé, notamment dans leurs aspects techniques. Il a insisté sur la nécessité de trouver des sources de financement et de réaliser des études portant sur la réalisation de ces projets dans les plus brefs délais.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar