ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La zakat au service de l’emploi en Algérie

 
L’argent de la zakat sert le marché de l’emploi en Algérie à travers le financement de projets de petites entreprises selon le ministre Ghlamallah Abdallah.
dimanche 9 novembre 2008.

La zakat et l'emploi en Algérie. Dans une courte allocution, le ministre a fait savoir que ce devoir religieux, en l’occurrence celui de la zakat, reste un support inestimable pour la promotion de l’investissement en Algérie, notamment dans le milieu des jeunes chômeurs, en aidant ces derniers à concrétiser leurs projets d’investissement et créer leurs propres entreprises, ce qui permet de prendre en charge une tranche importante de chômeurs pour qui l’Etat déploie d’énormes moyens humains et financiers. « Concernant la zakat, la wilaya d’Annaba se classe parmi les premières d’Algérie en matière de collecte de fonds. C’est là le signe de la bonne volonté des fidèles qui ont toujours manifesté leur bonne foi à travers des dons », a souligné le ministre tout en mettant en exergue le rôle des mosquées et les vastes opérations de sensibilisation à l’origine d’importants dons estimés à près de 3,4 milliards de centimes cette année.

Et de souligner que le fonds de la zakat ne cesse d’augmenter d’année en année, avec une collecte de 3,2 milliards de centimes en 2007 en Algérie contre près de 1,6 milliard en 2004 et 1, 5 milliard en 2003. C’est dire combien le fonds de la zakat est réellement un support à la promotion de l’investissement. En marge de cette rencontre, 25 jeunes chômeurs ont bénéficié d’enveloppes financières pour mener à bien leurs projets, puisées du fonds de la zakat et remises officiellement par M. Ghlamallah. Par ailleurs et à l’occasion de cette visite du ministre, la wilaya d’Annaba a bénéficié d’une enveloppe de 1,5 milliard de centimes, débloquée par la tutelle, pour l’aménagement et la réhabilitation de 18 mosquées.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant