ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les ports d’Algérie en grève le 24 novembre

 
Les travailleurs des ports d’Algérie seront en grève les 24 et 25 novembre pour dénoncer l’accord du gouvernement avec DP World.
dimanche 16 novembre 2008.

DP World et les ports d'Algérie. La Coordination nationale des syndicats des ports d’Algérie (CNSPA), qui s’est réunie hier en urgence, a décidé de deux journées de grève les 24 et le 25 novembre pour dénoncer l’accord de concession des terminaux à conteneurs des ports d’Alger et de Djendjen au profit des Emiriens de DP World sans les associer, a appris le Jeune Indépendant auprès de M. Gomri, coordinateur des syndicats des ports d’Algérie. « Suite aux dernières perturbations qui ont consisté en la décision de céder la gestion des terminaux à conteneurs des ports d’Alger et de Djendjen aux Emiriens sans associer le partenaire social, la CNSPA a décidé de deux journées de grève », a indiqué M. Gomri, tout en rappelant que « la coordination avait gelé sa décision à la demande de la hiérarchie (direction de l’UGTA, NDLR) qu’elle a respectée ». Il a précisé que, devant ce statu quo, la coordination « a décidé de revenir à la protestation ».

Ainsi, les travailleurs des ports d’Algérie rejettent l’accord de concession des ports d’Alger et de Djendjen aux Emiriens sans les associer aux négociations ayant conduit à la signature du contrat. Pour rappel, la suspension de la protestation décidée par la CNSPA pour le 12 novembre dernier a été suspendue suite à la demande d’Abdelmadjid Sidi Saïd, secrétaire général de l’UGTA, qui s’est engagé à prendre en charge les problèmes des travailleurs en se rapprochant des autorités. Les syndicats des ports avaient tenu une réunion exceptionnelle. Cette décision a été suivie, moins d’une journée après, par la signature à Alger, mardi dernier, de l’accord de concession entre les responsables des deux ports et ceux du groupe émirien DP World en présence de M. Amar Tou, ministre des Transports. Le contrat consiste en la concession des terminaux à conteneurs des ports pour une période de 30 années avec un investissement initial de 108 millions de dollars.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant