ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie et l’Argentine signent plusieurs accords

 
L’Algérie et l’Argentine ont annoncé la signature de plusieurs accords de coopération à l’occasion de la visite de Cristina Fernandez de Kirchner à Alger.
lundi 17 novembre 2008.

L'Algérie et l'Argentine coopèrent. La présidente de la République d’Argentine, Mme Cristina Fernandez de Kirchner, en visite d’Etat en Algérie, à l’invitation de son homologue algérien, M. Abdelaziz Bouteflika, a signé, comme attendu, un certain nombre d’accords bilatéraux visant à enrichir et à booster davantage les relations entre les deux pays. Dans cette optique, deux mémorandums d’entente ont été signés, l’un entre l’Institut national de recherches agricoles (INRA-Algérie) et l’Institut national des technologies agricoles (INTA-Argentine), l’autre portant sur l’élevage, domaine dans lequel l’Argentine reste un pays « fort de son expérience ». L’Argentine peut faire bénéficier l’Algérie de cette expérience, selon l’ambassadeur d’Argentine à Alger, Mme Bibiana Jones. Un autre accord dans le secteur de la santé a été également signé, venant renforcer ainsi la coopération déjà établie dans le domaine de l’industrie pharmaceutique ainsi qu’un protocole additionnel à l’accord culturel existant depuis 2003 entre Alger et Buenos Aires. Accompagnée de plusieurs ministres et d’une forte délégation d’hommes d’affaires, la présidente de la République d’Argentine a passé en revue, durant ses entretiens avec le président Bouteflika, l’état des relations bilatérales, les perspectives de leur renforcement ainsi que les questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Membres de l’organisation des pays non alignés, les deux pays sont régis par l’accord de 1985 dans le domaine nucléaire civil qui a connu un développement significatif à travers la coopération dans la réalisation du réacteur Nour de Draria et l’extension de l’Unité de développement des éléments combustibles (UCDE). Concernant la coopération dans son ensemble, plusieurs accords ont été signés entre les deux pays, notamment en matière de promotion et de protection réciproque des investissements (2000) et dans le domaine spatial (2002). Pour les échanges commerciaux entre l’Algérie et l’Argentine, le volume global s’est élevé à près de 900 millions de dollars en 2007, contre quelque 638 millions de dollars en 2006. Les exportations vers l’Argentine se situent à près de 95 millions de dollars en 2007, constituées principalement de dérivés d’hydrocarbures et de liège, alors que les importations algériennes, essentiellement constituées de produits agricoles, ont enregistré une hausse considérable, passant de 452 millions de dollars en 2005 à 622 millions de dollars en 2006. En matière d’énergie, notamment le gaz, Sonatrach s’est engagée à approvisionner la compagnie argentine ENARSA sur le marché spot avec des quantités de 140 000 m3 à compter de juillet 2008.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant