ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La violence dans les stades en Algérie en débat

 
Un débat sur la violence dans les stades en Algérie a été organisé à Alger en présence de comités de supporters de clubs.
vendredi 21 novembre 2008.

La violence dans les stades d'Algérie. La lutte contre la violence dans les stades en Algérie a constitué le sujet dominant d’une rencontre, jeudi à Alger, entre des représentants des comités de supporters de clubs de football de la région centre du pays. Ouverte par le ministre de la jeunesse et des sports, M. Hachemi Djiar, cette rencontre prévue du 20 au 24 novembre au centre sportif de Ghermoul, enregistre la participation de plus de 150 jeunes, représentant 12 comités de supporters de clubs d’Alger, Blida et Tizi-Ouzou. Dans son allocution d’ouverture, le ministre a mis l’accent sur "l’importance de cette rencontre" qui sera suivie par d’autres rencontres du genre au niveau des autres régions du pays "afin d’enrichir le dialogue et les consultations et instaurer un climat de fraternité entre les jeunes férus de sport en général et du football plus particulièrement". "Nous devons faire face, ensemble, à tout ce qui entrave le processus de redressement du mouvement sportif national", a dit M. Djiar, ajoutant "Votre présence aujourd’hui, témoigne de votre prise de conscience et votre détermination et engagement à oeuvrer, solidairement, pour faire des clubs auxquels vous appartenez, un exemple à suivre" pour les jeunes supporters.

Le premier responsable du secteur Jeunesse et Sport en Algérie a prôné le "renforcement du dialogue avec les jeunes pour mieux connaître leurs préoccupations, prendre leurs avis et suggestions, et les associer à la lutte contre la violence, sachant que les comités de supporters peuvent jouer un rôle important dans ce contexte". La première journée de cette rencontre organisée par l’Agence nationale des Loisirs de la jeunesse, sous l’égide du MJS, a offert aux participants l’opportunité de débattre, en présence du ministre, des causes de la violence dans les enceintes sportives et d’exprimer leurs préoccupations et propositions pour mettre un terme à ce fléau. Parmi les multiples causes de la violence, les participants ont évoqué le manque d’organisation dans les enceintes sportives, notamment lors de l’accès des supporters, l’insuffisance de la conformité de beaucoup d’infrastructures sportives aux normes de sécurité, le faible arbitrage, le mauvais comportement de certains supporters, outre le "rôle négatif" de quelques journaux qui favorisent, à travers leurs titres ou écrits, l’animosité entre supporters. Ce dernier point a d’ailleurs été relevé par les différents intervenants. Des participants ont suggéré au ministère de mettre en place, d’une manière officielle, un comité de supporters au niveau de chaque club et demander au président du club d’en désigner son porte-parole. Des cellules de communication seront ensuite installées pour assurer la fluidité de l’information pour neutraliser la rumeur.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après APS