ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie exige la libération de son diplomate

 
L’Algérie a appelé les autorités françaises à libérer le diplomate algérien Mohamed-Ziane Hasseni détenu en France.
jeudi 27 novembre 2008.

L'Algérie demande la libération d'un diplomate. Le ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci a déclaré hier à Alger que l’Algérie, après avoir agi vainement auprès des autorités françaises pour dénouer l’affaire du diplomate Mohamed-Ziane Hasseni, mis en examen en France, a décidé d’élargir ces contacts internationaux en vue d’attirer l’attention de la communauté internationale sur l’iniquité de la garde du diplomate. Interrogé lors de la conférence de presse qu’il a conjointement animée à la résidence El-Mithaq, avec son homologue néerlandais, Maxime Vanhagen, M. Medelci a indiqué avoir « abordé cette affaire avec les responsables français au cours d’une récente visite en France ». Il a précisé avoir attiré l’attention de ces derniers sur le fait de « retenir en otage l’un de nos brillants diplomates au prétexte qu’il est celui qu’il n’est pas », soulignant qu’« il y a confusion de personnes ».

Regrettant la rétention injustifiée du diplomate algérien Mohamed Ziane Hasseni, le ministre a rappelé que « les droits de l’homme et la justice veulent pourtant qu’un accusé reste innocent jusqu’à la preuve » de son implication dans les faits qui lui son reprochés. M. Medelci a en outre réfuté la thèse selon laquelle l’Etat algérien aurait délaissé le diplomate retenu en France. « Nous avons agi et nous agissons d’abord envers les autorités françaises », a-t-il dit, avertissant que « maintenant l’Algérie élargira ses contacts internationaux pour attirer l’attention de la communauté internationale sur l’injustice de cette détention ». M. Medelci a, par ailleurs, affiché son optimisme quant à un dénouement rapide de ce malheureux épisode, rappelant que « Hasseni a accepté de se soumettre aux exigences de la justice française et notamment aux tests ADN qui vont prouver son innocence. Affaire à suivre.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant