ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La majorité présidentielle en Algérie veut reconduire Bouteflika

 
Les partis de la majorité présidentielle en Algérie ont appelé le président Abdelaziz Bouteflika à se représenter pour un 3e mandat.
lundi 1er décembre 2008.

Bouteflika et la majorité présidentielle en Algérie. Le sommet de l’alliance présidentielle, tenu hier au siège national du FLN, a appelé solennellement le président de la République à postuler pour un troisième mandat en prévision de la prochaine présidentielle en Algérie. Revigorés, maintenant que la Constitution a été amendée, les trois chefs des partis composant l’alliance présidentielle, le FLN, le RND et le MSP, ont unanimement estimé que désormais, il ne reste plus que l’annonce officielle de la candidature de (leur) candidat, le lancement de la campagne électorale étant déjà inscrite dans le programme de l’alliance. Les secrétaires des trois partis, Ahmed Ouyahia (RND), Abdelaziz Belkhadem (FLN et Aboudjerra Soltani (MSP), ont pratiquement tenu le même discours ; ils se sont focalisés sur trois point essentiels, « réorganiser l’alliance en vue de soutenir le Président et mener à terme son programme, préparer et organiser la campagne électorale pour la présidentielle d’avril 2009 en Algérie, et présenter le plan d’action du gouvernement bientôt au Parlement ».

Qualifiant de « grand succès » la révision de la Constitution « votée par les représentants du peuple », Ahmed Ouyahia, Premier ministre et président sortant de l’alliance, a dit sans ambages : « Aujourd’hui, notre position est claire : on encourage le Président à postuler pour un troisième mandat. » Ouyahia, qui a procédé à la passation de consignes à son allié Belkhadem, comme inscrit à l’ordre du jour, pour prendre les commandes de l’alliance durant les trois mois à venir, n’a pas manqué l’occasion de relever que le travail complémentaire entre les trois partis « reste encore loin des objectifs tracés au préalable », soit lors de la création de l’alliance en 2004. Aboudjerra Soltani n’a pas dérogé à la règle : « Notre alliance œuvre depuis 1999, alors coalition pour le soutien du Président, essentiellement pour soutenir la candidature du Président. »

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant