ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les Etats-Unis veulent développer leurs relations avec l’Algérie

 
Les Etats-Unis sont engagés à développer leur relations notamment économiques avec l’Algérie selon le président américain George Bush.
samedi 6 décembre 2008.

Les Etats-Unis et l'Algérie coopèrent. Le président américain George Bush a réitéré l’engagement des Etats-Unis à développer ses relations avec l’Algérie dans tous les domaines, notamment en matière de sécurité, d’investissement, de commerce, d’éducation et de technologies. Lors d’une cérémonie solennelle dans le bureau ovale de la Maison-Blanche, à l’occasion de la présentation mardi des lettres de créance accréditant Abdallah Baali en tant qu’ambassadeur de l’Algérie aux Etats-Unis, M. Bush lui a exprimé tous ses vœux de succès dans sa nouvelle mission et l’a prié de transmettre ses salutations amicales au président de la République, Abdelaziz Bouteflika. M. Baali a, pour sa part, affirmé que le président Bouteflika attache une « très grande » importance au renforcement des liens qui existent entre l’Algérie et les Etats-Unis. L’ambassadeur algérien a rappelé, à cet égard, que l’Algérie et les Etats-Unis entretenaient des relations d’amitié depuis la conclusion, le 5 septembre 1795, d’un traité d’amitié et de paix entre les deux pays. Il a relevé que « les relations entre l’Algérie et les Etats-Unis étaient entrées dans une phase très prometteuse ».

« En sus des relations politiques amicales qui les lient, nos deux pays entretiennent également des relations économiques solides. L’Algérie est aujourd’hui le plus grand partenaire des Etats-Unis en Afrique du Nord et le deuxième en Afrique et dans le monde arabe », a-t-il encore rappelé. Il a également fait observer que l’Algérie était engagée dans de « nombreux et ambitieux » programmes de développement, offrant ainsi de « formidables opportunités » pour l’investissement et le partenariat étrangers. « Ayant stratégiquement et politiquement vaincu le terrorisme, l’Algérie est aujourd’hui un pays en paix, mais qui demeure cependant vigilant et déterminé face à cette menace transfrontière », a-t-il souligné. M. Baali a évoqué, dans ce contexte, « l’audacieux » processus engagé par l’Algérie pour la rénovation et la réconciliation nationale, le renforcement des acquis et des libertés démocratiques et l’approfondissement des réformes économiques avec pour objectif de « consolider la paix sociale et d’édifier une société moderne et prospère ». Il a enfin mis en exergue le « rôle majeur » que joue l’Algérie en faveur de la paix et de la stabilité au Maghreb, en Afrique, en Méditerranée et dans le monde.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après APS