ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Plus de bus à l’occasion de Aïd el Adha en Algérie

 
Plus d’une centaine de bus supplémentaires seront mobilisés à l’occasion de la fête de Aïd el Adha en Algérie.
dimanche 7 décembre 2008.

Plus de 100 bus pour Aïd el Adha en Algérie. En effet, des milliers de citoyens issus des différentes wilayas d’Algérie travaillent, étudient ou résident à Alger et, ce jour, ils doivent rejoindre leur famille pour fêter le rite du sacrifice. Ce qui fait que la gare routière du Caroubier grouille de monde et, souvent, il faut attendre toute une journée pour trouver une place. Toutefois, cette situation n’échappe pas aux autorités locales, voire nationales. Conscients, les responsables de la gare, mais aussi ceux des collectivités locales, en collaboration avec les transporteurs, prennent à chaque fois des mesures à la veille de l’Aïd-el-Adha afin de faciliter les déplacements de ces voyageurs. Qu’en est t-il exactement pour cette année ? Une virée, hier, à la gare routière nous a permis de constater de visu que la situation s’est améliorée par rapport aux années précédentes : il n’y a de foule compacte comme ce fut le cas il y a quelques années en arrière et les voyageurs arrivent à trouver une place le plus normalement du monde. Cette fois-ci, c’est plutôt les receveurs qui cherchent des clients et non le contraire. A la bonne heure ! Achour Zaïdi, assistant de la direction d’exploitation de la gare routière du Caroubier, confirme en effet, qu’en ce samedi, soit deux jours avant la fête, la gare connaît une situation ordinaire avec quelque 16 000 à 17 000 voyageurs.

Selon ce responsable, cette situation s’explique notamment par le fait que l’Aïd-el-Adha en Algérie intervient cette année en plein milieu de semaine : « Le pic des flux de voyageurs a été enregistré le week-end dernier, avec 28 000 voyageurs jeudi et 20 800 vendredi. » En effet, la majorité des citoyens, les étudiants notamment, ont préféré rentrer chez eux ce week-end, quitte à rater des cours pour éviter les tourments des déplacements à la veille de l’Aïd. Les départs d’Alger ont débuté, en fait, dès la fin de la dernière semaine, selon M. Zaïdi, avec 17 000 et 26 000 voyageurs enregistrés à la gare routière mardi et mercredi. Tout en soulignant que « tout ce passe bien cette année et pour les voyageurs et pour les transporteurs », ce même responsable a fait savoir que la direction de la gare routière a également pris le soin d’organiser, cette année, les réservations : « On a mis en place trois guichets de réservation, un pour la zone est, un pour la zone ouest et un autre pour la zone sud dans lesquels on a inclus les wilayas de Béjaïa et Jijel. » Comme ces deux dernières wilayas comptent le plus grand nombre de voyageurs, les réservations peuvent se faire quarante-huit heures à l’avance. Toujours dans le souci de transporter le plus grand nombre de personnes en cette fête de l’Aïd-el-Adha en Algérie, M. Zaïdi a indiqué que plus de cent bus supplémentaires sont mobilisés depuis la fin de la semaine dernière. Cependant, même si cette mesure est positive, elle n’est pas du goût des transporteurs réguliers qui déplorent le fait que ces transporteurs occasionnels viennent leur chiper leur clientèle sans qu’ils ne soient soumis aux charges.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant