ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Importantes intempéries en Kabylie

 
Des intempéries importantes et des chutes de neige ont été enregistrées ce week-end dans les wilayas de Béjaia et de Tizi Ouzou en Kabylie.
samedi 13 décembre 2008.

Fortes intempéries en Kabylie. Très sévères étaient les conditions climatiques à Tizi-Ouzou ce week-end. Avec de fortes averses de pluie, d’importantes chutes de neiges et des températures atteignant le seuil des 8°, la région de la Kabylie a subi de plein fouet les caprices d’un hiver qui s’annonce déjà froid et rigoureux. De fait, la population locale s’est résigné à passer le week-end chez elle, bien au chaud. Pas uniquement pour se protéger des températures glaciales qui ont accompagné cette perturbation mais aussi et surtout parce que la neige a tout simplement obstrué d’importants axes routiers sur tout le territoire de la wilaya. Les régions les plus touchées par les fortes chutes de neige sont incontestablement celles de Aïn El Hammam, Larbâa Nath Irathen, Iferhounène et Béni Yenni. D’après des informations recoupées, c’est la RN 15, reliant Irdjène à LNI et LNI à Aïn El Hammam qui fût la première à être coupée à toute circulation automobile. Il en était de même pour le chemin de wilaya n°253 reliant Iferhounène à Akbou via le col de Tirourda.

Ce dernier étant complétement couvert de neige à hauteur de 10 centimètres. Le col de Chellata a été, quant à lui, fermé dès la soirée de mercredi. Sur le versant “ Est ” de la wilaya, c’est la RN 12, reliant Tizi-Ouzou à Béjaïa, qui a dû faire avec les caprices de la météo et ce au niveau de la localité de Yakourène où la chaussée a été obstruée de longues heures durant avant que les engins de déneigement interviennent pour “ libérer” la route. C’était également le cas du chemin de wilaya n° 251 reliant Azazga à Bouzéguène et de la RN 71 reliant Tigzirt à Tizi-Ouzou en Kabylie. Pour cette dernière, la circulation automobile a été rétablie au bout de quelques heures. La route menant vers Bouzéguène ne l’a été que jeudi soir. Signalons enfin qu’à l’heure om nous écrivons, la plupart de ces axes routiers ont retrouvé un trafic presque normal et ce grâce, d’un côté, à l’amélioration des conditions, et, de l’autre, aux efforts déployés ici et làpour déneiger routes et chemins secondaires. Heureusement, cette vague de froid n’a causé, chemin faisant, ni victimes ni dégâts importants.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après La dépêche de Kabylie