ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie refuse une trêve avec Al Qaida

 
L’Algérie aurait refusé une demande de trêve émanant du chef d’Al-Qaida dans la région du sud du pays.
mardi 23 décembre 2008.

L'Algérie lutte contre Al-Qaida. Les services de sécurité algériens ont refusé la proposition de trêve du chef d’Al Qaida au sud de l’Algérie, Yahia Djouadi. Une proposition qui stipule l’arrêt des attaques en Mauritanie et en Algérie à l’encontre des étrangers et en contre partie les services de sécurité arrêtaient de poursuivre les éléments armés dans la région du Sahel. Une source bien informée a indiqué que des intermédiaires ont rencontré l’émir Yahia Djouadi à plusieurs reprises et lui ont proposé de baisser les armes.

La même source a précisé que la proposition de Yahia Djouadi s’est faite lors de négociations qui ont duré près d’un mois avec la sécurité algérienne, durant les quelles des intermédiaires ont essayé de convaincre le terroriste en question de se rendre. Un colonel des services de renseignements algériens a été chargé de suivre l’affaire d’Adrar. Mais la décision du chef d’Al Qaida au nord du Mali n’aurait pas été positive. Les services de sécurité auraient proposé de consacrer une zone fermée dans laquelle les terroristes seraient stationnées, ils ne seraient pas autorisés à bouger, mais cette proposition a été vite refusée et les négociations sont en cours sur demande des terroristes d’Al-Qaida.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar