ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie a soutenu seule les sinistrés de Ghardaïa

 
L’Algérie a assuré l’essentiel des opérations de secours des sinistrés des inondations de Ghardaïa selon la FIRC.
mercredi 24 décembre 2008.

Les inondations de Ghardaia en Algérie. La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FIRC) a révélé que le gouvernement et le Croissant-Rouge algériens ont assuré le gros des opérations de secours et d’aide aux sinistrés des inondations survenues en octobre dernier à Ghardaïa dans le sud de l’Algérie. Le 2 octobre, des pluies torrentielles ont dévasté la wilaya de Ghardaïa, provoquant des coulées de boue qui ont fait des dizaines de morts et de blessés et des milliers de sans-abri. La FIRC avait dès lors lancé un appel aux dons de quelque 800 000 dollars pour venir en aide aux sinistrés. Ces fonds devaient couvrir les besoins pendant une période de six mois de 2 513 familles, soit un total de 12 000 personnes, a fait savoir hier la FICR dans un communiqué. La FIRC regrette que son appel n’ait engrangé qu’une partie du besoin financier global qu’elle a réclamé, a fait savoir le texte dont une copie a été obtenue par le Jeune Indépendant.

La FIRC a ajouté qu’elle a obtenu seulement un don de 165 000 dollars pour couvrir les besoins urgents, précisant que le reste des opérations de prise en charge des sinistrés a été assuré par le gouvernement algérien. En dépit des faibles fonds récoltés, le Croissant-Rouge algérien a dû s’engager du 2 octobre au 18 décembre pour couvrir les opérations de secours avec l’aide de la Protection civile et les ressources du gouvernement algérien, a poursuivi le texte qui souligne que le gouvernement algérien continue à fournir son soutien aux familles sinistrées des localités dévastées par les inondations et les coulées de boue. Le Croissant-Rouge algérien a mobilisé plus de 450 volontaires pour participer à l’évacuation des rescapés, fournir les premiers secours et distribuer une assistance d’urgence. Le Croissant-Rouge algérien a distribué des articles de première nécessité puisés dans ses propres stocks ainsi que dans les dons du public pour fournir une assistance d’urgence aux rescapés. Des milliers de personnes ont été hébergées dans des bâtiments publics et des tentes ou par des familles d’accueil.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant