ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie s’engage pour la paix au Mali

 
L’Algérie a proposé aux différentes parties en conflit au Mali un plan sur trois étapes en faveur de la paix.
lundi 5 janvier 2009.

L'Algérie travaille pour la paix au Mali. Bahanga a déclaré à Gherib « les Touaregs sont les maîtres de ce pays, quant aux autres ce ne sont que des esclaves. » La rencontre entre le gouvernement Malien et l’opposition Touareg armée, prévue pour hier, est reportée pour aujourd’hui. L’ambassadeur de l’Algérie au Mali, responsable de la rencontre, a élaboré un plan de trois étapes qu’il exposera lors des pourparlers entre les deux parties, l’objectif est d’imposer le respect de l’accord de paix signé en Algérie. Le ministre Malien de l’intérieur a indiqué que la rencontre prévue à Kidal, au Nord du Mali, est reportée « pour des raisons relatives à la tenue du rendez-vous et pour d’autres ayant un cachet logistique. »

La rencontre d’aujourd’hui sera marquée par l’absence de Ibrahim Bahanga, leader de l’opposition armée responsable des dernières attaques menées contre des patrouilles de l’armée malienne. De son côté, le Gouvernement malien pari sur la provocation d’une dissension entre le front extrémiste « accord » mené par Bahanga et le front modéré qui participera aujourd’hui à la réunion. Gherib peine à rassembler les deux parties pour respecter leurs engagements induits dans l’accord de paix. Les plus importants d‘entre eux, arrêter les patrouilles militaires à s’introduire dans les régions occupées par les Touaregs, et augmenter le niveau de vie à travers des projets de développement, et arrêter de provoquer l’armée Malienne présente dans cette région et le dépôt de l’opposition ses armes prochainement.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après El Khabar