ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie appelle au retrait d’Israël de Gaza

 
L’Algérie a par la voix de son ministre Mourad Medelci appelé Israël à quitter la bande de Gaza et à cesser ses crimes contre les Palestiniens.
lundi 19 janvier 2009.

L'Algérie dénonce Israel et soutient Gaza. Le cessez-le-feu décrété unilatéralement par l’armée d’occupation israélienne dans la bande de Gaza a été finalement accepté par le Hamas sous condition d’un retrait total de l’armée israélienne d’ici une semaine du territoire meurtri. Sollicité pour commenter le cessez-le-feu, un cadre du ministère des Affaires étrangères a déclaré que l’Algérie est toujours attachée à ses positions initiales. Le ministère des Affaires étrangères a réitéré la position officielle de l’Algérie : « Notre position est claire et cohérente depuis le début de l’agression. Nous demandons à ce que soit mis fin à l’agression par Israël dans la bande de Gaza, l’évacuation des troupes d’occupation, l’ouverture des passages pour assister les populations locales et l’intensification des aides humanitaires dont le peuple palestinien a cruellement besoin », a indiqué hier une source autorisée au département de Mourad Medelci, jointe par téléphone. Notre source a souligné que l’Algérie est partante pour toute initiative allant dans le sens de lever le blocus sur la bande de Gaza.

Dans ce contexte, notre interlocuteur a cité le programme d’action initié par les services du ministère depuis le début de l’agression, notamment au niveau des postes consulaires et la diffusion de toutes les positions officielles du pays grâce à l’ouverture d’un espace internet. Pour ce qui est de l’assistance humanitaire en faveur du peuple palestinien, notre source a annoncé une panoplie d’actions au niveau du département de Medelci et a détaillé les aides qui ont été déjà acheminées. « Deux avions d’aide humanitaire comprenant un camion frigorifique ont été mobilisés. Des ambulances, une cargaison de médicaments en sus d’une grande quantité de sang collecté en Algérie ont été acheminés vers la bande de Gaza », a-t-elle révélé, tout en se félicitant au passage du fait que la quantité de sang expédiée représente le double de ce qui a été demandé. Notre source a tenu à rendre hommage au peuple algérien pour sa position de soutien indéfectible aux populations de Palestine. « Nous sommes l’un des rares pays où les positions officielles et celles de la base sont en parfaite harmonie », a-t-elle dit.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant