ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Fortes saisies de drogue en Algérie en 2008

 
Les saisies de drogue en Algérie ont été 8 fois supérieures en 2008 par rapport à l’année 2007.
mercredi 11 février 2009.

Saisie de drogue en Algérie. Et la tendance risque de se confirmer en 2009. C’est ce que traduisent les chiffres donnés hier lors de la conférence de presse donnée par la Gendarmerie nationale. Ainsi, la quantité globale de drogues saisie en Algérie durant l’année 2007 était de 4 tonnes, en 2008 elle est de 30 tonnes enregistrant par conséquent une hausse de 17 %, et rien que pour les deux mois de l’année en cours, la quantité est de plus de 4,5 tonnes. Une hausse qui n’est pas liée uniquement à la hausse de ce type de criminalité mais aussi à d’autres facteurs, explique le colonel Zeghida, chef de division de la police judiciaire. Il s’agit surtout des enseignements tirés par les services de la Gendarmerie nationale des opérations de l’année précédente par le durcissement du dispositif de surveillance, notamment tout ce qui a trait à l’acheminement de la marchandise, des circuits empruntés par les trafiquants, des voix de communication et des réseaux.

« Ce n’est pas tant la saisie de la marchandise qui nous intéresse mais plutôt remonter tout le réseau et arriver à son démantèlement », précise M. Zeghida. Celui-ci fait savoir également que les trafiquants s’orientent vers d’autres modes d’introduction de la drogue en Algérie, suite à la saturation de l’axe du nord, opérant par la voie des pays du Sahel et par la mer. Concernant ce dernier mode, les chiffres annoncés sont éloquents : les quantités rejetées par la mer sont estimées à 809,185 kg et constituent 23 % de la quantité globale saisie au niveau de tout le littoral durant l’année 2008, ce qui représente une hausse de 122 % par rapport à 2007.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant