ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie enregistre un succès dans la lutte antiacridienne

 
Dix-sept milliards de dinars, soit 179 millions d’euros : c’est le montant de l’investissement consenti pour les différentes campagnes de lutte contre le criquet pèlerin en Algérie.
lundi 14 mars 2005.

Cet effort a permis d’éviter la perte de quelque 14 milliards de dollars (10,4 milliards d’euros) à l’agriculture, selon le secrétaire général du ministère algérien de l’Agriculture, Abdeslam Chelghoum.

Ce montant va être revu à la hausse dans les prochains mois pour la mise en place d’un dispositif de prévention contre tout danger d’invasion qui pourrait venir des frontières sud-ouest du pays et plus précisément du nord-est de la Mauritanie, a ajouté Abdeslam Chelghoum dimanche lors d’une conférence de presse. Il estime que ce n’est qu’à la fin de l’été 2005 qu’il sera possible de dire si le risque est écarté définitivement.

Le secrétaire général du ministère a aussi annoncé qu’une importante réunion regroupant des experts algériens, marocains et mauritaniens va avoir lieu mercredi, pour apporter les dernières retouches au dispositif de prévention qui va être mis en place dans le cadre de la phase printanière de lutte.

Ce dispositif printanier 2005 qui s’étalera de mars à juillet 2005 va mobiliser des moyens d’intervention importants aussi bien terrestres qu’aériens. A l’échelle algérienne, il sera question de mesures spécifiques complémentaires consistant en la mise en place d’un dispositif de surveillance et de lutte éventuelle contre les larves dans le Grand Erg oriental et le nord du plateau du Tadmaït.

Un dispositif qui, selon le secrétaire général, va mobiliser neuf hélicoptères de prospection de l’armée algérienne, 12 avions de traitement, 16 véhicules de prospection et 51 camions de traitement. Ce dispositif va nécessiter la mobilisation de 140.000 agents pour arriver à une capacité de traitement de 400.000 hectares par jour, et en termes de capacités de prospection 24 hélicoptères et 760 véhicules équipés de canons pulvérisateurs vont intervenir.

Par AP, Alger.