ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Bouteflika réitère le soutien de l’Algérie au Polisario

 
Le président Bouteflika a réitéré le soutien de l’Algérie au Front Polisario et au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.
vendredi 27 février 2009.

L'Algérie soutient le Front Polisario. Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a réitéré le soutien de l’Algérie à l’autodétermination du peuple sahraoui, formant le voeu que la désignation du nouvel envoyé personnel du SG de l’ONU "favorisera des avancées" en cette direction. "Je me félicite que les Nations unis, dont la responsabilité à l’égard du Sahara occidental est établie, soient engagées dans la mise en oeuvre des résolutions 1754 et 1783 (2007) et 1813 (2008) du Conseil de sécurité qui établissent clairement le cadre et le format dans lesquels les négociations doivent être menées", a écrit le Président Bouteflika dans un message à son homologue sahraoui Mohamed Abdelaziz a l’occasion de la célébration du 33e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Le Président de la République a formé, dans le même contexte, son voeu que la désignation du nouvel envoyé personnel du SG de l’ONU "favorisera des avancées en vue de parvenir à une solution politique qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental".

Réaffirmant la position adoptée par l’Algérie à cet égard, le chef de l’Etat a indiqué qu’elle "demeure attachée à la stricte mise en oeuvre de la doctrine des Nations Unies dont sont justiciables les pays et les peuples coloniaux". "Elle continuera, comme elle l’a toujours fait, à promouvoir les vertus du dialogue et de l’empire du droit", a-t-il affirmé ajoutant qu’"en sa qualité de pays voisin des deux parties en conflit, elle continuera à se reconnaître dans la démarche de la communauté internationale qui, avec une constance remarquable, a préconisé une solution basée sur l’autodétermination du peuple sahraoui afin de parachever durablement le processus de décolonisation du Sahara occidental". Il a souligné, dans le même cadre, que la proclamation , le 27 février 1976, de la RASD constitue "une étape marquante" dans son histoire et "une percée significative, appréciée par les nombreux pays qui l’ont reconnue et l’accompagnent, en accord avec la légalité internationale sur la voie de l’expression souveraine de la volonté du peuple sahraoui".

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après APS