ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La bourse universitaire en Algérie sera augmentée

 
La bourse universitaire en Algérie sera relevée de 50% à la prochaine rentrée selon le président Abdelaziz Bouteflika.
jeudi 5 mars 2009.

Bouteflika promet d'augmenter la bourse universitaire en Algérie. Abdelaziz Bouteflika, a entamé son discours, hier à la salle omnisports de Sidi Bel Abbès, pour annoncer l’engagement de l’Etat à prendre en charge les préoccupations de la jeunesse. Les premiers à bénéficier des mesures prises par le président de la République sont les étudiants qui verront bientôt leur bourse universitaire en Algérie augmenter de 50 %. Elle passera ainsi de 2 700 à 4 050 DA par trimestre. S’exprimant à l’ouverture de la conférence nationale de la formation, Bouteflika a déclaré que « les bourses universitaires connaîtront, à partir de la prochaine rentrée, une augmentation de 50 % pour les étudiants de graduation et de postgraduation », ajoutant qu’"une bourse de soutien de 12 000 DA par mois sera versée aux étudiants en doctorat qui ne disposent pas de salaire". Cette mesure innovante au profit des doctorants nécessitera, à elle seule, la mobilisation d’une enveloppe de « plus de 1 440 millions de dinars par an ».

Sur sa lancée, le président candidat n’a pas manqué d’annoncer d’autres mesures au profit d’autres catégorie de jeunes tels que les stagiaires de la formation professionnelle, mais aussi l’ensemble des personnels du système éducatif. « J’annonce qu’à partir de l’automne prochain, la bourse servie actuellement aux stagiaires passera de 300 à 2 000 DA. En outre, tous les stagiaires ne bénéficiant pas d’une bourse de formation professionnelle en Algérie recevront désormais une bourse mensuelle de 500 DA. Enfin, la bourse des stagiaires du niveau supérieur de la formation professionnelle sera relevée d’un seuil de 50 %», a indiqué le chef de l’Etat, précisant que toutes ces mesures s’inscriront dans la loi de finances complémentaire de juin prochain. Quant aux personnels de l’enseignement, le président de la République a tenu à leur exprimer « la considération de la nation ». Et de rassurer : « Les personnels de l’enseignement verront leurs conditions sociales s’améliorer encore plus avec la révision de leurs régimes indemnitaires respectifs, et ce dès que seront finalisés, cette année, les statuts particuliers découlant du nouveau statut général de la fonction publique. »

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant