ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Bouteflika s’engage à lutter contre le terrorisme en Algérie

 
Le président Abdelaziz Bouteflika s’est engagé à éradiquer le terrorisme en Algérie s’il était réélu pour un troisième mandat.
vendredi 3 avril 2009.

Bouteflika s'exprime sur le terrorisme en Algérie. C’est à partir de la ville de Médéa, connue pour avoir subi les affres du terrorisme durant les années 1990, que le président candidat Abdelaziz Bouteflika a réitéré, hier, sa détermination à venir à bout du terrorisme en Algérie s’il est réélu le 9 avril prochain. S’exprimant devant les représentants de la société civile, sous un chapiteau, Bouteflika a également parlé des autres fléaux qui frappent la société algérienne tels que la bureaucratie, la corruption, la consommation et la commercialisation de drogue ainsi que la prolifération d’une économie parallèle. « Votre ville (Médéa) est la terre du djihad, de l’authenticité et de l’histoire de la civilisation. Et vous avez été secoués par la tragédie (le terrorisme). Mais nous allons combattre ce fléau », a déclaré Bouteflika. Et d’ajouter : « C’est la corruption, la drogue et le marché noir qui financent le terrorisme. Et si je me trompe, dites-le moi ! » a fait savoir Bouteflika à l’assistance, avant d’exhorter les citoyens à s’impliquer davantage dans la lutte contre ces fléaux.

Ensuite, Bouteflika rappellera son intention de poursuivre la politique de la réconciliation nationale, et ce quoi qu’il lui en coûte. « Oui, je vais poursuivre la politique de la réconciliation en Algérie quel que soit le prix à payer. Et on verra comment développer cette politique conformément aux lois et à la Constitution. » Il a rappelé au passage que « toutes les victimes et les résistants au terrorisme durant la tragédie nationale auront leurs droits respectifs ». L’Algérie qui a payé un lourd tribut au terrorisme aveugle ayant instrumentalisé notre sainte religion, dira Bouteflika, peut « décoller à nouveau » tant que, dit-il, « l’islam n’est pas importé chez-nous. L’Algérie est la terre d’Okba Ibn Nafaâ et de la civilisation musulmane ».

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant