ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’élection présidentielle en Algérie sera transparente selon Zerhouni

 
La transparence de l’élection présidentielle qui se déroule aujourd’hui en Algérie sera garantie selon le ministre Yazid Zerhouni.
jeudi 9 avril 2009.

Yazid Zerhouni s'exprime sur l'élection présidentielle en Algérie. Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Noureddine Yazid Zerhouni, a exprimé son optimisme de voir l’élection présidentielles d’aujourd’hui en Algérie se dérouler sans difficultés, garantissant ainsi la transparence de ces joutes. « Le dispositif mis en place pour le déroulement du scrutin est suffisant. C’est l’avis de tous les observateurs étrangers et ce sont des avis donnés en comparaison avec ce qui existe ailleurs », a-t-il indiqué en répondant à des questions qui lui ont été posées lors de l’émission « L’invité de la rédaction » de la Chaîne III de la radio nationale. Plus explicite, M. Zerhouni a renvoyé la question aux différentes dispositions de la loi électorale qui sont, a-t-il jugé, « réellement en avance », par rapport à d’autres pays, qui ont une longue expérience dans les systèmes électoraux.

L’orateur a réitéré les assurances habituelles quant à « la possibilité des candidats de désigner des observateurs pour assister à toute l’opération de vote au niveau des bureaux jusqu’au dépouillement et de prendre un procès-verbal signé par les membres du bureau ». Même si le ministre garde une certaine réserve quant au taux de participation à l’élection présidentielle en Algérie qui demeure le principal souci de certains responsables, il n’en demeure pas moins qu’en faisant une simple comparaison entre les chiffres des expériences passées, Yazid Zerhouni a conclu qu’en partant de ces indicateurs, on peut aisément déceler un engagement des Algériens à se rendre aux urnes. « Nous ne devons pas faire du taux de participation un complexe mais il est difficile d’avancer un chiffre et de se hasarder à donner un taux possible », a-t-il dit, exprimant nettement ses appréhensions associées à un optimisme quand il se réfère aux présidentielles de 1999 et de 2004.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant