ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie en alerte face à la grippe porcine

 
L’Algérie compte prendre des mesures visant à prévenir l’apparition de la grippe porcine dans le pays.
mardi 28 avril 2009.

L'Algérie prend des mesures contre la grippe porcine. Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a tenu, hier, une réunion interne entre les spécialistes de la santé pour débattre des mesures à prendre face à la menace de la grippe porcine, a-t-on appris de sources proches du département de M. Saïd Barkat. Il est à rappeler que cette maladie, apparue récemment au Mexique chez le porc, a fait une centaine de morts à travers le monde depuis le 24 avril dernier. D’éventuelles informations préventives seront présentées aujourd’hui aux Etats membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dont l’Algérie est membre, lors d’une réunion de son comité d’urgence qui doit décider de relever ou non le niveau d’alerte sanitaire mondiale. « Bien que l’Algérie ne soit pas concernée par l’élevage des porcs, ce pays n’est pas à l’abri du phénomène puisque cette épidémie est transmissible de l’homme à l’homme.

Le secteur de la santé en Algérie devrait prendre en charge ce dossier dans l’urgence », a souligné un vétérinaire, le Dr Akli, que nous avons contacté hier. L’attaché de communication du ministère de l’Agriculture, M. Barchiche, a abondé dans le même sens pour dire que le ministère de la Santé est la seule institution habilitée à prendre des mesures contre la grippe porcine, puisque le secteur agricole algérien ne prend pas en charge l’élevage de cette espèce animale. Une réunion des ministres de la Santé de l’Union européenne se tiendra par ailleurs jeudi prochain à Bruxelles pour faire le point sur la menace représentée par cette épidémie. Apparue très récemment, la grippe porcine a déjà fait des victimes dans plusieurs pays. Le Mexique, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Italie, la Suisse, la Suède, la Russie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Brésil, la Colombie, la Chine et le Japon enregistrent déjà des morts et des personnes malades.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant