ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les maquis terroristes de Kabylie sous pression

 
Les forces de sécurité combinées multiplient les opérations antiterroristes dans la région de la Kabylie.
samedi 9 mai 2009.

Les maquis terroristes de Kabylie sous pression. Selon des informations recoupées auprès de diverses sources, les trois islamistes, armés en question, ont été abattus lors d’une embuscade tendue pas les soldats de l’ANP à la périphérie de la forêt. S’en est suivi un violent accrochage entre les autres éléments de ce groupe terroriste et les militaires. Deux soldats de l’ANP ont été tués lors de cet accrochage qui a fait également neuf blessés. Hier, les troupes de l’armée épaulées par les éléments des détachements de la garde communale de Maâtkas, Souk El Tenine, Béni Zmenzar et Tirmitine ont utilisé la grande artillerie en vue de lancer certainement l’assaut final aux sbires du GSPC qui écument les maquis d’Amjoudh. Certains endroits fortement suspectés ont été passés au crible durant la même journée. En fin de journée, cette offensive militaire se poursuivait et on parle de plusieurs casemates détruites. Cette opération de grande envergure est dirigée par l’adjoint du chef de la 1re Région militaire. Notons enfin que les éléments de l’ANP ont récupéré trois armes de type kalachnikov après l’élimination des trois terroristes à Amjoudh.

Les forces de sécurité, en opération de ratissage dans les maquis de Ghazeroual, à une quarantaine de kilomètres à l’est de la wilaya de Boumerdès, ont découvert cette semaine 4 corps de terroristes activant dans la région. Deux terroristes ont, en fait, été retrouvés égorgés. Ce qui fait dire à des sources sécuritaires qu’ils auraient été éliminés par leurs acolytes après qu’on les ait soupçonnés de vouloir se rendre. Ceci n’est pas nouveau puisqu’il y a deux mois environ, on a procédé à la même découverte du côté de Thenia. Ce qui renseigne sur le climat de suspicion qui règne parmi les groupes terroristes suite aux différents coups sévères qu’ils ont reçus ces derniers mois et qui ont généralement visé leurs responsables. Les deux autres terroristes auraient été éliminés ces derniers jours lors d’une offensive des forces de l’ANP. A souligner également que la lutte antiterroriste dans les autres régions du pays a débouché sur de bons résultats. Trente-deux personnes soupçonnées de « soutien au terrorisme » ont été arrêtées ces dernières semaines par les services de sécurité dans le sud-est du pays.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après El Watan