ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Bac 2009 en Algérie se déroule dans de bonnes conditions

 
Les condictions de déroulement des épreuves du Bac 2009 en Algérie sont satisfaisantes selon le ministre de l’Education Boubekeur Benbouzid.
lundi 8 juin 2009.

Boubekeur Benbouzid s'exprime sur le Bac 2009 en Algérie. Le ministre de l’Education nationale s’est rendu hier, au premier jour des épreuves du Bac 2009 en Algérie, dans des centres d’examen de la wilaya d’Alger. Boubekeur Benbouzid qui donnait le coup d’envoi officiel du Bac session juin 2009 à partir du lycée Fodhil El Wartilani dans la commune de Belouizdad, a indiqué que toutes les conditions sont réunies pour passer cet examen dans de bonnes conditions. Pour Benbouzid, il n’est pas question d’ajourner le Bac à cause du match de football Algérie/Egypte. Cela d’autant que la date de cette épreuve a été décidée depuis trois mois. « Les résultats du Bac en cas d’ajournement seront catastrophiques » estime le ministre. L’orateur rappellera, néanmoins, que tous les candidats sont bien préparés psychologiquement et le résultat de cette rencontre n’influera, en aucun cas, sur le rendement des élèves. L’autre escale du premier responsable de l’Education nationale était le lycée Ahmed Toufik El Madani dans la commune de Mohammadia.

Le ministre s’est montré intransigeant et exigé un contrôle strict lors des épreuves du Bac 2009 en Algérie, comme il a appelé les surveillants à sanctionner et appliquer la loi en cas de triche. Le ministre s’est refusé, par ailleurs, à avancer tout chiffre sur le taux éventuel de réussite, se contentant de déclarer que l’Etat a mis « tous les moyens nécessaires et c’est aux candidats de prouver leurs compétences ». Concernant les épreuves de passage du cycle primaire au moyen, le ministre s’est félicité des résultats obtenus. Selon lui « l’Algérie n’a jamais connu d’aussi bons résultats depuis l’Indépendance ». Benbouzid dira que cela démontre la réussite de la réforme du système éducatif. Tout en précisant qu’il s’agit des résultats enregistrés dans certaines wilayas, il ajoutera que le taux de réussite final s’annonce « excellent » cette année. Une fois les résultats de l’examen de passage du moyen au secondaire proclamés, le ministère de l’Education nationale procédera à une évaluation générale des réformes engagées.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Le Jour d’Algérie