ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les résultats du Bac 2009 en Algérie en juillet

 
Les résultats du Bac 2009 en Algérie devraient être rendus public au début du mois de juillet.
jeudi 11 juin 2009.

Les résultats du Bac 2009 en Algérie. Les candidats au bac 2009 en Algérie viennent enfin d’atteindre le bout du tunnel. Sauf que, depuis l’accomplissement de la dernière épreuve, la plupart ne savent plus s’il doivent pousser le ouf du soulagement ou le cri de détresse en attendant les résultats du Bac 2009 en Algérie. Surtout ceux qui n’ont toujours pas compris si, dans l’épreuve de mathématiques, l’exercice portant sur les « suites » contenait le piège ou la faute. Tout comme d’ailleurs leurs camarades du lycée d’Ouled Haddadj, près de Réghaïa, stupéfaits par le contenu d’un texte de français truffé de contrevérités sur des événements liés au mouvement national et au déclenchement, le 1er novembre 1954, de la guerre de libération nationale. Le confrère qui rendait public mardi le contenu de l’énoncé, objet de la contestation des candidats des filières scientifiques, publiait dans la même édition une réaction au vitriol de l’universitaire Daho Djerbal, qui s’élevait contre un système scolaire enclin davantage à dénaturer l’histoire de l’Algérie qu’à éclairer l’élève sur le contenu passé et présent des réalités nationales.

A croire que les inspecteurs responsables, en 2007/2008, de l’édition de l’hymne national amputé de deux strophes ont, dans un secteur aussi sensible, sinon leurs doubles, au moins leurs émules. D’autant plus que l’inspecteur d’académie ou le professeur de lycée est supposé, dans son cursus universitaire, être édifié sur les aspects essentiels de l’histoire en général et de l’histoire de son pays en particulier. D’où la crainte qu’une volonté de nuire ait, avec cette nouvelle affaire, pris le dessus sur la fatalité de l’erreur. Serait-ce là une occasion d’accuser de laxisme le premier responsable du secteur ? Sans doute, répondraient les déçus de la manière avec laquelle est mise en œuvre la réforme de l’éducation malgré la mise à l’écart, tout de suite après l’éclatement du scandale, des deux inspecteurs coupables d’atteinte à l’intégralité du texte de Qassaman.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant