ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les risques des fosses septiques en Algérie

 
L’Algérie est constamment menacée par les maladies à transmission hydrique en raison du nombre croissant des fosses septiques.
lundi 15 juin 2009.

Les fosses septiques en Algérie. Rien que dans la ville d’Alger, on dénombre 30 000 fosses septiques dont 7 000 dans la commune d’El-Hamiz. La sonnette d’alarme a été tirée hier par le directeur des ressources hydrauliques et de l’économie de l’eau de la wilaya d’Alger, lors d’une rencontre entre le ministre des Ressources en eau, M. Abdelmalek Sellal, et les directeurs de l’hydraulique des 48 wilayas d’Algérie. La sécurité de l’eau est l’une des priorités majeure du ministère, a estimé de son côté le directeur de l’alimentation en eau potable, Mohammed Terra. « Le nettoyage et la désinfection des réservoirs et des châteaux d’eau et leur équipement en javellisateurs est une nécessité pour prémunir la population des MTH », a-t-il recommandé.

Concernant le problème du rejet des eaux usées en mer, le directeur de l’aménagement et de la préservation de l’environnement, M. Ait Amara, a assuré que l’Algérie œuvre pour l’éradication de ce problème qui constitue une menace pour l’homme et l’environnement. Il a assuré que l’Algérie dispose actuellement de 100 stations d’épurations effectives et de 30 autres en phase de réalisation.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant