ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Canicule dans l’ouest de l’Algérie

 
La canicule qui touche plusieurs wilayas de l’ouest de l’Algérie dont Oran a causé de nombreux désagréments à la population.
mardi 16 juin 2009.

L'ouest de l'Algérie touché par la canicule. Au moins une soixantaine de personnes, souffrant majoritairement de maladies chroniques, ont été reçues et prises en charge au niveau des différents services médicaux relevant du CHU d’Oran (Ouest de l’Algérie), durant la journée de ce dimanche et la matinée d’hier lundi. Ceci à cause des complications dues au pic de température qui a marqué le début de cette semaine. « Ce sont principalement les asthmatiques et les cardiaques qui sont les plus vulnérables aux grosses chaleurs et à l’humidité. Les jeunes enfants également affectés en cas d’une alimentation insuffisante et irrégulière en eau potable, sont exposés au risque de déshydratation, et qui peut sérieusement mettre leur vie en danger », nous expliquent des spécialistes. Selon nos sources, « des mesures spéciales ont été prises par les structures sanitaires concernées pour la réception et la prise en charge de cette catégorie de personnes, ceci, à travers le renforcement du personnel ».

Face à cette chaleur insupportable enregistrées dans certaines wilayas du nord de l’Algérie, les plages sont prises d’assaut, mais là aussi, l’imprudence et la longue exposition au soleil peuvent également faire des dégâts. Dans ce contexte, expliquent les spécialistes en produits cosmétiques, de même que les spécialistes en dermatologie, « les crèmes de bronzage et certains autres produits qui sont conseillés pour les baigneurs ne garantissent pas la protection totale, plus particulièrement ceux contrefaits ». Cependant, dans le cas des canicules ou de fortes hausses de température, la meilleure des solutions « est d’éviter, le plus possible, l’exposition directe aux rayons du soleil, de sortir à la mi-journée et pour les malades chroniques, de rester vigilants à propos de leur état de santé et de se rapprocher des structures sanitaires pour demander plus de renseignements qui leur seront d’une extrême importance dans ce genre de cas », conseillent les spécialistes.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie