ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Iran et l’Algérie se disent alliés

 
L’Iran et l’Algérie partagent les même points de vue sur les quesitons internationales selon l’Iranien Ali Larijani.
mardi 30 juin 2009.

L'Iran et l'Algérie s'accordent sur toutes les questions. Le président du Conseil consultatif islamique iranien, Ali Larijani, a affirmé hier à Alger que « l’Iran a gagné depuis et pour toujours l’appui de l’Algérie sur toutes les questions » régionales et internationales d’intérêt commun. S’exprimant au cours d’un point de presse animé à l’issue de sa réception par le président de l’APN, Abdelaziz Ziari, au siège de celle-ci, M. Larijani a souligné la concordance de vues des deux pays sur, notamment, la situation en Palestine, en Irak et au Liban. Il a indiqué avoir abordé ces questions « avec précision » avec le président Bouteflika qui l’avait reçu auparavant. « Nous avons écouté avec beaucoup d’intérêt les idées judicieuses et les conseils sages du président Abdelaziz Bouteflika avec lequel nous avons abordé avec précision la situation au Liban, en Palestine, en Irak et en Afghanistan ainsi que sur toutes les questions internationales et régionales d’intérêt commun entre nos deux pays », a dit M. Larijani en soulignant plus loin que « l’Iran a gagné, depuis et pour toujours, l’appui et le soutien de l’Algérie sur tous les dossiers et les questions internationales ».

Revenant sur sa visite de 4 jours entamée depuis samedi dans notre pays, le président du Conseil consultatif islamique iranien a indiqué qu’elle s’inscrit dans deux cadres distincts. Le premier consiste en la participation aux travaux du comité exécutif de l’Organisation de la conférence islamique (OCI), dont M. Larijani est justement le président. A ce propos, celui-ci a assuré que « le comité exécutif (de l’OCI) a conduit ses travaux avec succès », et ce, a-t-il souligné, « grâce à la sagesse et au sérieux auxquels nous a habitués l’Algérie » dans l’organisation de ce genre d’événements. Le second concerne les relations bilatérales. Abordant ses entretiens avec le président de l’APN, M. Larijani a indiqué qu’ils ont « trait à la coordination des relations parlementaires entre nos deux pays et aux voies et moyens de les consolider et de les développer encore davantage ».

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant