ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie fête son indépendance

 
L’Algérie fête aujourd’hui le 47ème anniversaire de son indépendance obtenue au prix d’énormes sacrifices humains.
dimanche 5 juillet 2009.

Fête de l'indépendance en Algérie. Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, s’est recueilli, dimanche matin, au cimetière d’El Alia à Alger, à la mémoire des martyrs de la glorieuse Guerre de libération nationale à l’occasion de la célébration du 47e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie. Après avoir salué un détachement de la Garde républicaine qui lui a rendu les honneurs, le président Bouteflika a déposé une gerbe de fleurs au carrée de martyrs et récité la Fatiha du Coran à la mémoire des martyrs de la Révolution. La cérémonie de recueillement s’est déroulée en présence du président du Conseil de la nation, M. Abdelkader Bensalah, du président de l’Assemblée populaire nationale, M. Abdelaziz Ziari, du Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, du président du Conseil constitutionnel, M. Boualem Bessaih, et de membres du gouvernement. La cérémonie de recueillement a eu lieu cette année au cimetière d’El Alia vu que le sanctuaire des martyrs connaît actuellement des travaux de restauration.

Le Directeur général du Centre national des études historiques (CNEH), M. Djamel Yahiaoui a souligné samedi à Alger que le recouvrement de l’indépendance de l’Algérie n’était pas fortuit mais le résultat d’un combat acharné du peuple algérien. Dans une conférence animée au siège du 8e bataillon des unités républicaines de la sûreté nationale à l’occasion du 47e anniversaire de la fête de l’indépendance nationale, M. Yahiaoui a précisé que le combat "était acharné, long et dur vu la nature de la colonisation qu’a connue notre pays". Dès le début, le colon français a opté pour une stratégie basée sur "le principe du génocide contre le peuple algérien", a-t-il indiqué.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après APS