ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le trafic de drogue et la criminalité en Algérie

 
Le trafic de drogues représente 26 % de la criminalité organisée en Algérie selon le colonel Zeghida de la gendarmerie nationale.
mercredi 8 juillet 2009.

Le trafic de drogue et la criminalité en Algérie. Les unités de la Gendarmerie nationale ont pu saisir plus de 42 tonnes de drogues en Algérie durant le premier semestre 2009, dont plus de 22 tonnes ont été saisies dans la seule wilaya de Béchar. « La quantité de drogue consommée en Algérie ne dépasse pas 27 kg sur une quantité globale estimée à plus de 42 tonnes. Cela montre que l’Algérie n’est qu’un pays de transit et non pas de consommation de drogue », indique le colonel Zeghida. Et d’ajouter : « Le trafic de stupéfiants représente 26,36 % de la criminalité organisée, en Algérie ». Lors de ce point de presse, le colonel Zeghida a présenté l’état des lieux concernant la lutte contre la criminalité, la contrebande, l’immigration irrégulière, le trafic de véhicules les atteintes contre les biens, les personnes, à la tranquillité publique, à la famille et aux bonnes mœurs et autres atteintes à l’économie nationale.

En effet, le bilan semestriel des activités du groupement de la Gendarmerie nationale fait état de 25 529 affaires (2 157 crimes, 17 465 délits, et 115 contraventions), à l’issue desquelles 33 145 personnes ont été arrêtées, dont 5 792 mises sous mandats de dépôt. Dans son analyse du bilan semestriel de 2009, le colonel Zeghida a relevé une baisse respective de la criminalité de 5,32 % en matière d’affaires traitées, comparativement à la même période de l’année 2008. Pour ce qui est des affaires traitées en matière de criminalité de droit commun, qui représentent 36,77 % de l’activité globale, on enregistre également une baisse de 11,67 % par rapport au 1er semestre 2008. Les affaires traitées en matière de criminalité organisée, qui représentent 23,56 % de l’activité globale, ont enregistré une hausse de 6,53 %. « Un dispositif préventif a été mis en place par la Gendarmerie nationale et a permis d’enregistrer cette baisse par rapport à 2008 », soutient le colonel Zeghida.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant