ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Deux cents décès par noyade en Algérie depuis le début de l’été

 
Le nombre de décès par noyade en Algérie a atteint près de 200 cents depuis le début de la saison estivale 2009.
mercredi 5 août 2009.

Nombreux décès par noyade en Algérie. Depuis le début officiel de la saison estivale, la Protection civile a enregistré 199 décès par noyade en Algérie, dont 95 aux niveaux des plages, selon la cellule d’information de ce corps. Joint par téléphone, le lieutenant Bernaoui a indiqué qu’entre le 1er juin et le 3 août, les éléments de la Protection civile ont effectué 45 083 interventions ayant permis le sauvetage de 23 900 personnes de noyades certaines. « Dans ce lot, 22 000 personnes ont reçu des soins sur place », a-t-il précisé. Malheureusement, il arrive que l’intervention de la Protection civile soit vaine et les pompiers n’ont alors qu’à constater les décès.

Au niveau des plages d’Algérie d’abord, M. Bernaoui a indiqué que la Protection civile a enregistré durant cette période 95 décès dont plus de la moitié, à savoir 56 décès, ont été constatés sur des plages interdites à la baignade alors que la moitié des décès enregistrés dans les plages surveillées, l’ont été « en dehors des horaires de surveillance qui s’étalent entre 8h et 20h », a souligné le même officier. La palme d’or dans ce classement macabre des décès par noyade en Algérie revient à Mostaganem où sont enregistrés 16 décès dont 15 dans des plages interdites. Elle est suivie d’Alger avec 14 morts dont 8 au niveau des plages interdites, Béjaïa avec 13 morts avec 8 également dans des plages interdites, Jijel avec 10 décès dont 6 dans les plages interdites.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant