ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’ambassade de Chine en Algérie calme le jeu

 
L’ambassade de Chine en Algérie a décrit comme un acte isolé les heurts qui ont opposé des Chinois et des Algériens à Bab Ezzouar.
jeudi 6 août 2009.

L'ambassade de Chine en Algérie. Les heurts qui ont opposé lundi dernier les habitants de Bab Ezzouar et les travailleurs chinois est « un incident isolé » qui ne « reflète pas les relations existant entre les deux peuples », a affirmé une porte parole auprès de l’Ambassade de Chine en Algérie. « Cet incident isolé ne reflète pas les relations existant entre Algériens et Chinois », a-elle-ajouté. « Nous faisons confiance à la police algérienne, qui est saisie, pour connaître la vérité sur cet incident », poursuivit l’Ambassade de Chine en Algérie dans son communiqué. « L’ambassadeur (de Chine) s’est rendu lui-même sur les lieux et a demandé à nos ressortissants de respecter les us et coutumes des Algériens pour favoriser un climat de bon voisinage », a conclu la porte-parole. Pour rappel, trois personnes au moins ont été blessées lors d’affrontements survenus lundi suite à une anodine dispute entre un commerçant algérien et un ressortissant chinois. D’après des témoins, une soixantaine d’Algériens ont pris part aux échauffourées. Policiers et gendarmes ont été dépêchés sur place pour enquêter sur ces incidents.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après le APS