ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’hécatombe sur les routes d’Algérie en ce début août

 
Les accidents sur les routes d’Algérie ont fait près d’une centaine de morts et plus de 1200 blessés entre le 29 juillet et le 4 août.
vendredi 7 août 2009.

Hécatombe sur les routes d'Algérie. Au moins 96 personnes ont trouvé la mort et 1244 autres ont été blessées dans 650 accidents survenus en Algérie entre le 29 juillet et le 4 août, selon un communiqué de la Gendarmerie nationale rendu public mercredi. En comparaison avec le bilan de la semaine dernière, la Gendarmerie a enregistré une baisse du nombre de décès (-5 décès), et des blessés (-129 blessés) et accidents (-25). Selon le communiqué, la wilaya de Sétif occupe la première position avec 51 accidents, suivie de la wilaya de Tlemcen (35 accidents), Tipasa et Tiaret (27 accidents), puis Bouira et Mila (24 accidents), Chlef et Médéa (21 accidents), Alger (20 accidents), Oran, Béjaïa et Souk Ahras en dernière position avec (19 accidents). La revue trimestrielle de la Sûreté nationale (police) a d’ailleurs constaté une nette hausse des accidents de la route en Algérie, les services de la Sûreté ayant enregistré durant le 1er trimestre de l’année 2009, 189 morts et 4761 blessées dans 4251 accidents.

Selon la revue, ce nombre relatif uniquement au 1er trimestre de l’année 2009 est "important" et "croissant" en comparaison avec celui de l’année 2008 où les services de la Sûreté nationale ont recensé 7534 accidents qui ont coûté la vie à 760 personnes et blessé 20499 autres. "Le code de la route à lui seul, ne suffit pas à réduire ce taux alarmant il faut surtout sensibiliser le conducteur", a ajouté la même source qui considère le facteur humain le responsable principal de ces accidents mortels. "Notre pays subit annuellement des pertes colossales qui peuvent atteindre les 100 mds DA" précise la revue, ajoutant que "l’Algérie occupe la 4e place sur le plan international derrière les Etats unis, l’Italie et la France et la 1ere sur le plan maghrébin et arabe".

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après APS